NOIL

Étapes d’homologuation d’un kit de rétrofit 2 roues

1. Homologation rétrofit : Une démarche indispensable

  1. Homologation moteur : chaque kit est soumis à un test précis visant à certifier que la puissance du moteur correspond bien aux normes établies (réglementation R85). En effet, la puissance délivrée par le moteur doit être comprise entre 30% et 100% de la puissance d’origine.

MAJ : Depuis l’arrêté rétrofit du 12 septembre 2023 ce test est réalisable directement par les entreprises.

  1. Test CEM (Compatibilité Electromagnétique ou EMC en anglais) : ce test garantit que le kit ne perturbe pas d’autres composants électroniques et qu’il ne soit pas lui-même perturbé par des éléments extérieurs.
  2. Test de sécurité électrique : essentiel pour la sécurité de l’utilisateur, ce test s’assure que tous les composants du kit respectent les normes électriques en vigueur, et qu’ils sont protégés afin d’éviter les courts-circuits.
  3. Homologation batterie : chaque batterie doit être homologuée selon la règlementation R136. La résistance des batteries au feu et aux chocs sont testées pour assurer le meilleur niveau de qualité possible.
  4. Homologation vitesse maximale (uniquement pour les véhicules inférieurs à 50 cm3) : la vitesse max après retrofit ne doit pas dépasser la vitesse réglementaire de 45 km/h.
  5. Répartition des masses : le véhicule doit respecter une masse globale dans la marge de 20% du poids initial et la répartition des masses avant-arrière ne doit pas dévier de plus de 20% du véhicule initial, conservant ainsi le même équilibre.
 
L’UTAC (Union Technique de l’Automobile, du Motocycle et du Cycle) est l’organisme auprès duquel nous réalisons les tests d’homologation.

2. Types d’homologation

  • Homologation en série : plus adaptée à la réalité industrielle actuelle, elle concerne une série entière de véhicules convertis grâce au kit en question.
  • Homologation à titre isolé (maintenant obsolète) : autrefois courante, cette forme d’homologation, ciblant un seul véhicule, a progressivement perdu de sa pertinence dans le cadre du rétrofit.

La mise au point et la commercialisation d’un kit de rétrofit de qualité pour deux-roues requièrent une expertise pointue et une attention minutieuse à chaque étape. Seuls les produits ayant survécu à ce processus rigoureux peuvent garantir aux utilisateurs une conversion fiable, sécurisée et conforme aux réglementations en vigueur.

Partager l'article :

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos derniers articles